Connexion

Si vous n'avez pas encore de nom d’utilisateur et de mot de passe, contactez-nous.

Mot de passe oublié

Retour

Si vous n'avez pas encore de nom d’utilisateur et de mot de passe, contactez-nous.

Trucs & Astuces

6 mythes et réalités sur la peinture

11 juillet 2019

Découvrez les six mythes et réalités les plus répandus sur la peinture et sa récupération. Vous pourriez être surpris!

«Il vaut mieux transférer notre peinture dans un petit pot pour la préserver plus longtemps»

FAUX.  Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, la peinture se conservera mieux si on la laisse dans son contenant d’origine. Celui-ci a été pensé et conçu pour ça!  Les pots ou les contenants alimentaires ne sont pas faits pour entreposer de la peinture. Ils risquent de se briser et de se déverser, que ce soit chez vous ou dans un bac de récupération. Sans compter que ces contenants ne sont pas aussi hermétiques qu’un contenant de peinture et qu’ils laissent passer la lumière. Votre produit risque donc de sécher et la couleur risque d’être altérée par les rayons UV. 

«Il est préférable d’entreposer notre gallon de peinture à l’envers»

VRAI.  La meilleure façon d’entreposer votre gallon de peinture est à l’envers. De cette façon, la peinture agira comme scellant et l’air ne pourra pas pénétrer dans votre contenant. Résultat : votre peinture restera bonne longtemps et lorsque vous l’ouvrirez à nouveau dans quelques mois, il n’y aura aucun dépôt sur le dessus. Vous pourrez brasser comme si de rien n’était et elle sera comme neuve.

«Ma peinture est jetée quand je la rapporte à l’écocentre»

FAUX.  Lorsque vous rapportez votre peinture à l’écocentre, le contenant est déposé un bac de récupération d’Éco-Peinture. Celui-ci est ensuite acheminé dans une usine de traitement à Victoriaville où la peinture est triée, filtrée et traitée afin de faire une nouvelle peinture recyclée qui est ensuite revendue.

«Recycler ses restants de peinture, c’est compliqué!»

FAUX. Plus de 550 quincailleries offrent le service de récupération de la peinture au Québec. Vous allez faire une commission chez Rona, Réno-Dépôt, Canadian Tire, CANAC, Home Hardware, BMR, ACE, Bétonel, Patrick Morin, Benjamin Moore ou une quincaillerie indépendante? La plupart d’entre eux font partie de notre réseau de récupération! Vérifiez avec votre code postal sur notre site internet si la succursale près de chez vous offre le service, et si elle ne l’offre pas encore, proposez-lui! Sinon, nos bacs de récupération sont dans la plupart des écocentres de la province.

 «La peinture en aérosol est recyclable »

VRAI. Les aérosols de peinture sont récupérés dans nos 1200 points de dépôt à travers la province. La prochaine fois, avant de jeter un aérosol de peinture, pensez à le recycler!

«Les contenants de peinture vides vont à la poubelle»

FAUX. Les contenants de peinture vides sont recyclables. Qu’il soit en plastique ou en métal, les matériaux sont utilisés par les recycleurs pour différents projets. Que ce soit des bancs de parcs ou des bornes-fontaines.  D’ailleurs, encore aujourd’hui, beaucoup de gens l’ignorent, mais environ 7 millions de kilos de peinture et contenants sont récupérés chaque année au Québec.

Maintenant que vous connaissez les mythes et réalités les plus répandus sur la peinture et sa récupération, profitez-en pour découvrir les 5 items de peinture à ne pas jeter à la poubelle!

 

6 mythes et réalités sur la peinture
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *